DLP DLH 2020 – Épisode Bonus : A Whole New World

On prend les mêmes et on recommence ! A peine terminés nos TR sur notre séjour à DLR et notre second week-end au Davy Crockett Ranch, nous remettons déjà le couvert. Cette fois on vous emmène avec nous au Disneyland Hotel où nous avons séjourné pour la deuxième fois il y a six semaines de cela. Nous nous sommes offerts un week end princier en toute simplicité avec Flav et Romi (comme d’habitude vous allez dire), c’est parti mon kiki. Ce projet de week end est né peu après notre retour de DLR, nous voulions goûter au prestige entre copains au DLH en basse saison et la fin janvier nous est apparu comme le moment parfait. Étant tous un peu frileux nous étions d’abord partis dans l’idée de passer une nuit à l’hôtel, mais nous nous sommes très vite ravisés en bookant une deuxième nuit car NON, juste une, ça n’était pas concevable.

VALISES_2VALISES_1

Le vendredi 31 janvier nous nous sommes retrouvées entre filles pour procéder au check-in et découvrir notre chambre en milieu d’après-midi. Nous avions toutes déjà mis les pieds dans une chambre du DLH (Flabou et moi avons même eu l’honneur de visiter la suite Cendrillon il y a deux ans) mais nous nous sommes tout de même extasiées devant tous les charmants détails de la déco au style victorien de notre petit dortoir.

DLH_1DLH-ROOM_13DLH-ROOM_12DLH-ROOM_14DLH-ROOM_3DLH-ROOM_1DLH-ROOM_2DLH-ROOM_7DLH-ROOM_4DLH-ROOM_6DLH-ROOM_5

Comme d’habitude, Rominette devait nous rejoindre un peu plus tard, nous avons donc profité de la fin d’après-midi pour aller faire quelques courses au Val d’Europe. Sur notre liste : de quoi prendre l’apéro et peaufiner notre manucure. De retour dans notre chambrette nous avons ouvert quelques bières et paquets de biscuits pour faire arriver notre prince plus vite. Vers la troisième couche de vernis (et la deuxième pinte), nous avons entendu toquer à la porte. En l’ouvrant nous avons découvert Roms coiffé de son imposante couronne de Mickey, achetée à Disney on Ice, et accompagné de la musique de Fantasmic! qui résonnait déjà dans la chambre et dans tout le couloir. Notre royal Romitas ne pouvait en effet pas débarquer sans une séquence d’entrée à la hauteur de son standing et il s’est mis en scène avec une parfaite maîtrise.

DLH-ROOM_8DLH-ROOM_9DLH-ROOM_10

Nous avons pu poursuive notre before au complet et nous maquiller comme des voitures volées en nous racontant notre semaine, avant de sortir exhiber notre swag (et nos têtes fatiguées de fin de semaine) à notre QG du Disney Village : LE BILLY BOB’S COUNTRY WESTERN SALOON. Nous avons bu un premier verre en profitant de la musique live qui était jouée sur scène, avant de sentir gronder nos estomacs et de réaliser qu’à cette heure tardive le Billy ne servait plus de snacks chauds. Il fallait abandonner notre table si nous voulions manger, c’est ce que nous avons fait avant de nous diriger vers le McDonald’s du Village. De retour au Billy nous avons bu une tournée de plus et chanté / dansé sur un tas de classiques couvrant les années 1970 à nos jours. Petite anecdote mignonne, un peu lasses en fin de soirée Flav et moi nous sommes posées comme des mamies à notre nouvelle table pour un petit break, laissant Zozo et Robi enflammer le dancefloor sans nous. Soudain les premières notes d’I Will Survive ont retenti dans le bar me faisant bondir de ma chaise pour rejoindre Zobi et danser avec elle. Alors que je fendais la foule pour retrouver ma petite soeur, je l’ai vue venir à ma rencontre, elle avait eu la même idée ! On est vraiment trop connectées olalalala. Après avoir sué à grande eau sur Barbie Girl, WMCA, Freed From Desire et d’autres tubes de la playlist du Billy nous avons décidé de plier boutique et rentrer nous coucher. La literie du DLH contribue largement à la réputation de Disney dans ce domaine, nous avons dormi comme des bébés.

BILLYBOOBIE_1DLH-ROOM_11BILLYBOOBIE_3BILLYBOOBIE_4BILLYBOOBIE_9BILLYBOOBIE_8BILLYBOOBIE_2BILLYBOOBIE_7BILLYBOOBIE_6BILLYBOOBIE_10BILLYBOOBIE_5BILLYBOOBIE_11BILLYBOOBIE_12

Samedi matin l’empereur, sa femme et le petit prince ne sont pas venus nous serrer la pince mais nous avons quand même eu un réveil royal en petit déjeunant au lit avec cafés solubles et viennoiseries apportés par Flabou. Nous avons nerveusement dégainé notre application Lineberty à 9h45 pour réserver un créneau avec Olaf – avec succès grâce à Zobi – avant de retourner à notre chill matinal que nous avons employé à regarder un vlog de Ninou sur YouTube. Nous avons enfin fini par nous lever et enfiler nos peignoirs, nous voulions profiter du meet and greet matinal de l’hôtel qui par chance était avec Donald ce matin-là (autant dire que Flabou était dans tous ses états).

MORNINGPRESTIGE_3PRESTIGE_4PRESTIGE_1PRESTIGE_2DONALD_4DONALD_3DONALD_2DONALD_1

En toute fin de matinée nous sommes finalement sortis pour nous rendre au parc Walt Disney Studios. À Animation Celebration nous avons passé un moment génial avec Olaf qui nous a rappelé notre première rencontre avec lui quelques mois plus tôt au parc Disney California Adventure. Le bonhomme de neige était vraiment très en forme et nous l’avons quitté en poussant des petits cris attendris jusqu’à l’entrée de la salle du Zoetrope. Si vous ne connaissez pas cette expérience dédiée à Toy Story au sein de l’ancien Art Of Disney Animation je ne peux que vous la conseiller, le Zoetrope est charmant, drôle, hypnotique et instructif pour ne rien gâcher.

OLAF_3OLAF_4OLAF_1OLAF_2

Après avoir déjeuné de sandwichs sur le pouce Place de Rémy, nous sommes rentrés au chaud à l’hôtel où Zouzou a payé sa tournée au Café Fantasia. Nous nous sommes prélassés dans ce bar qui est globalement notre QG à Disneyland Paris. Étant fans de sa décoration et de son ambiance, nous avons été trop heureux de pouvoir autant en profiter pendant notre séjour (mais pas trop non plus car le prestige a un prix).

FANTASIA_1FANTASIA_7FANTASIA_4FANTASIA_13FANTASIA_9FANTASIA_2FANTASIA_11FANTASIA_12FANTASIA_8FANTASIA_5FANTASIA_6FANTASIA_10FANTASIA_3

Après un saut à la boutique, c’est à la piscine que nous avons bondi. Nous y avons enchaîné jacuzzi / sauna / hammam et grand bain à plusieurs reprises jusqu’à être flétris comme des pruneaux d’Agen. La piscine du DLH est également un endroit que l’on adore (certes, il y avait un peu trop de mouflets à notre goût cet après-midi), même si le meilleur moment pour en profiter est l’été lorsque la terrasse et son bar sont ouverts !

PRESTIGE_5POOL_2POOL_3POOL_1

Il n’était que 17h quand nous sommes retournés dans notre chambre et pour nous c’est une heure qui convient parfaitement à l’apéro (ou le before apéro comme vous allez le voir). Nous nous sommes fait beaux comme des papes et avons de nouveau chaussé nos diadèmes et couronnes car définitivement, ce week end était placé sous le signe de la royauté. Vous constaterez au passage que nous avons une passion pour les selfies dans les miroirs de salle de bain et d’ascenseurs. Nous avions envie de voir le spectacle Illuminations pour mettre encore plus de paillettes dans notre début de soirée mais un sale crachin glacé avait commencé à tomber sur le parc et Flabou et moi nous sommes dégonflées. Nous avons donc flâné à Emporium pendant que nos deux blondinets couronnés profitaient du show et de la douche gratuite. Nous sommes ensuite retournés… au Café Fantasia pour un apéro royal. Flavi et moi avons testé deux des cocktails signature de l’hôtel – un Crescendo pour moi et un Mezzo Forte pour Flav, tous deux à base de gin – et ils se sont révélés aussi bons que beau.

RESSOI-PRESTIGE_1RESSOI-PRESTIGE_8RESSOI-PRESTIGE_10RESSOI-PRESTIGE_9RESSOI-PRESTIGE_11

La soirée était pas mal avancée et nous avions grand faim (pléonasme). Zobi et Flavou sont allées nous chercher des pizzas chez Vapiano pendant que Robi et moi terminions nos drinks. Nous les avons dégustées sur un lit en regardant la cérémonie des Grammy Awards sur le MacBook de Robi. La performance d’Ariana sur 7 Rings nous a totalement captivés, ainsi que ses cheveux, mais Zouzou a souligné avec beaucoup de bon sens : « ils sont sûrement pas tous à elle ». A l’occasion d’une pause clope devant l’entrée privative réservée aux guests du DLH, nous nous sommes mis à chanter « Into the Unknown ». Une voix non-identifiée nous a renvoyé l’écho de notre « ahahaaaa » au loin, entraînant bien sûr une marrade générale. Après un petit after chantant / dansant dans notre chambre, nous avons fini par nous mettre au lit vers deux heures du matin, le programme du lendemain était un énorme point d’interrogation, mais je vais vous expliquer ne vous inquiétez pas !

RESSOI-PRESTIGE_3RESSOI-PRESTIGE_2RESSOI-PRESTIGE_5RESSOI-PRESTIGE_4RESSOI-PRESTIGE_6RESSOI-PRESTIGE_7

Dimanche matin, branle-bas de combat. Notre séjour à l’hôtel touchait (déjà) à sa fin. Il fallait plier bagages et surtout décider comment nous habiller car… nous avions réservé le brunch avec personnages au restaurant Inventions et nous n’en connaissions pas le thème, qui n’est révélé qu’au début du repas chaque dimanche midi. Nous espérions que le brunch s’inspirerait du nouvel an chinois comme la semaine précédente, mais redoutions un thème sans les Fab Five. Par sécurité, nous avions donc également réservé une table à l’Auberge de Cendrillon juste au cas où. Une fois nos valises déposées à la consigne, nous nous sommes stratégiquement assis au Café Fantasia pour déguster un petit roïbos tout en guettant la porte d’où les premiers personnages devaient sortir pour rejoindre le brunch une petite heure plus tard. Du moins le croyait-on, ainsi qu’une ribambelle de sites de fans dont les émissaires dominicaux était stationnés dans le couloir, prêts à dégainer leurs appareils photos. Le temps passait et le stress montait. Nous voulions tellement découvrir ce brunch – nous connaissions le restaurant Inventions mais pas cette formule qui permet de rencontrer des personnages rares / ou vêtus de costumes peu courants – mais n’étions pas prêts à en payer le prix premium si le thème ne nous plaisait pas. Nous nous tortillions sur nos fauteuils n’en tenant plus d’impatience. Romitas confia qu’il était plus stressé que pour les résultats du bac. Un photographe en embuscade, voyant l’heure tourner sans qu’aucun personnage n’apparaisse, finit par briser la glace en allant demander cash à une Cast Member le pourquoi de ce retard. « Ah mais les personnages ne passent pas par ici aujourd’hui » répondit-elle à la plus grande consternation du paparazzo. « Ils entrent directement dans le restaurant depuis les coulisses ». DAMNED. La foule se dissipa et nous n’étions pas plus avancés, mais je n’étais pas prête à lâcher l’affaire. En revenant de payer la note de notre tea time, je me suis hasardée à jeter un oeil entre les panneaux de verre dépoli qui séparent le Café Fantasia du restaurant. Un popotin blanc et duveteux s’agita pile sous mes yeux, suivi d’un tissu brodé de fils d’or et d’argent. Il ne fallut qu’une fraction de seconde à mon cerveau pour faire la synthèse de ces informations vues au travers d’un un quasi trou se serrure. Je me suis aussitôt élancée vers mes petits camarades en beuglant « Y’A DONALD EN COSTUME ORIENTAL NOM D’UN PETIT LOUKOUM ! ». Ni une ni deux, nous étions massés tous les quatre devant le podium d’accueil d’Inventions, attendant qu’on nous conduise à notre table.

Que dire des 2h30 qui ont suivi ? Eh bien ce fut tout simplement l’une de nos meilleures expériences au restaurant à Disneyland Paris (sans doute la seconde, vu qu’il sera difficile de battre notre repas de prestige au Founder’s Club). Outre la boustifaille particulièrement délicieuse et variée au buffet des Inventions, le service et les interactions avec les personnages nous ont juste rendus extatiques jusqu’à la fin de ce repas. Pour ne rien gâcher nous avons eu la surprise de nous voir servir une coupe de champagne pour l’apéro. Le rêve quoi. Le thème exact du brunch était en fait Aladdin, et nous avons pu rencontrer pas moins de neuf personnages (dont certains plusieurs fois – ce qui a donné lieu à des échanges vraiment super marrants). Les premiers habitants d’Agrabah à venir nous rendre visite furent le Génie et Jafar, Pour le plus grand plaisir de Romitas dont Aladdin est le film favori. Le grand vizir a terrorisé tout le monde avec son sceptre à tête de serpent qu’il s’est amusé à taper plusieurs fois sur le sol, nous faisant faire des bonds de frayeur sur nos chaises.

BRUNCH_25BRUNCH_6BRUNCH_16BRUNCH_20BRUNCH_7

Les Fab Five étaient donc de la partie vêtus d’incroyables tenues orientales dont les fils d’or scintillaient telles les nuits d’Arabie. C’est Minnie qui a ouvert le bal pour la bande à Mickey, elle était tellement belle dans son ensemble rose que nos mâchoires en sont presque tombées au sol. Donald et Daisy ont suivi, chacun des personnages semblait trop heureux de nous voir et de recevoir nos compliments, nous en avons largement profité et c’était juste génial. Romi a profité que Donald soit parti faire un tour pour demander Daisy en mariage, ce qui ne l’a pas laissée de marbre.

BRUNCH_18BRUNCH_17BRUNCH_12BRUNCH_22BRUNCH_19BRUNCH_5BRUNCH_13BRUNCH_3BRUNCH_15BRUNCH_8BRUNCH_14

Le tour d’Aladdin et Jasmine est arrivé, vous savez qu’on n’est pas fans des face characters avec Zobi et Flabi, mais ce genre de rencontre nous ferait changer d’avis tellement c’était chouette. Les deux amoureux étaient juste adorables. Ils nous ont mis à l’aise en moins de deux, nous avons même eu droit au début de « Ce Rêve Bleu » chanté par Aladdin.

BRUNCH_24BRUNCH_2BRUNCH_11

Le brunch nous avait gardé le meilleur pour la fin puisque Mickey et Dingo sont venus nous voir au moment du dessert. Nous étions pleins comme des oeufs et heureux comme des papes après ce repas gargantuesque et toutes ces rencontres plus chouettes les unes que les autres. Nous ne nous sommes pas fait prier pour faire encore plus de câlins et de photos lorsque les personnages sont venus nous dire au revoir.

BRUNCH_23BRUNCH_21BRUNCH_4BRUNCH_10BRUNCH_1BRUNCH_9

Cette expérience extraordinaire nous a rendus si heureux que nous en avons eu la banane pendant une semaine entière. Vraiment c’était plus que génial. Après avoir quitté le restaurant nous avons fait un petit tour dans Pirates des Caraïbes, puis nous avons récupéré nos bagages à la consigne et nous sommes affalés dans le RER. Ce week end de prestige fut parfait en tout point, le Disneyland Hotel a vraiment un charme et une atmosphère uniques. Pour la première fois depuis de nombreux mois nous n’avons pas de séjour programmé à DLP, mais nous espérons y remédier très prochainement !

BRUNCH_27DLH_2

Merci d’avoir suivi cet épisode bonus, et d’ailleurs en parlant de bonus voici quelques photos de notre visite de la suite Cendrillon il y a deux ans. A bientôt pour de nouvelles aventures !

CENDRILLON_5CENDRILLON_3CENDRILLON_4CENDRILLON_1CENDRILLON_2

9 réflexions sur “DLP DLH 2020 – Épisode Bonus : A Whole New World

  1. Quelle expérience ! Comme je te l’ai déjà précisé, je n’ai pour ma part découvert aucun hôtel du Resort parisien mais c’est vrai que le Disneyland Hotel fait partie des classiques où je rêve de séjourner. Pour le coup, c’est bien le brunch à Inventions qui me tente le plus, notamment avec la rencontre avec les personnages qui a l’air superbe !
    Je te remercie pour cette jolie découverte, et pour le partage de ces merveilleuses photos dans toutes vos tenues (ma préférée reste quand même celle en pyjama avec Donald !).

    J'aime

    1. Merci merci 🙂 !!
      Ecoute, vu qu’on va tous devoir attendre de reprogrammer nos voyages annulés, je ne saurais que te recommander de craquer pour une nuit dans un hôtel de DLP :-)… Ca te mettrait du baume au coeur 🙂 ! J’avoue la photo avec Donald est super drôle, ça serait encore mieux si les personnages au DLH déambulaient dans le lobby en pyjama comme à Hong Kong haha !
      Des bises et merci d’être fidèle au RDV 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Whaou ! Reportage photos époustouflant ! Le thème était vraiment bien choisi et on peut dire que la famille princière était au top!
    Bravo encore pour ces belles images, ces textes bien détaillés, encore une aventure qui s’achève, à bientôt pour la suite! 👑 🤗

    J'aime

    1. Rhooo merci ça me va droit au coeur 🙂 !!
      J’avoue que les tenues qu’on a eues au brunch valaient largement certaines tenues que l’on a pu voir en croisière, et c’est un gros compliment pour moi vu que la DCL c’est la meilleure référence à mes yeux 😍😂😍

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s