DLP DHC 2021 2/3 – L’amour est dans le pré

Bonjour à tous, 

J’espère que vous avez passé un bel été. Me voilà rentrée de vacances et prête à reprendre ce récit de séjour là où je l’avais laissé, c’est à dire à l’Hotel Cheyenne après une soirée bien remplie (et des panses tout autant).

Au réveil ce samedi matin notre petit groupe était encore composé de cinq fringants cow-boys, mais nous n’allions pas tarder à être rejoints par nos Pejat nationaux pour la suite du week end. Comme chaque petit déjeuner Disney (non pris à l’hôtel) qui se respecte, nous nous sommes évidemment établis au Starbucks du Cheyenne. Avoir un Starbucks à son hôtel c’est vraiment un bonheur incroyable. Cela ne nous était pas arrivé depuis notre séjour au Hyatt Regency de Vancouver (hop petit coup de pub pour notre TR Disney Cruise Line Alaska hihi) mais sachez cher lecteur que les hôtels Santa Fe et Cheyenne de Disneyland Paris en sont pourvus, pour notre plus grand bonheur. Pour bien démarrer la journée, Zouzou et moi avons opté (comme souvent) pour le classique combo Mocha Blanc et donut blanc également. Nous avons eu pendant le petit déjeuner une visite de la copine Maureen, de passage par le Cheyenne ce matin-là.

1STDAYCHEYENNE_2
1STDAYCHEYENNE_6
1STDAYCHEYENNE_5
1STDAYCHEYENNE_4
1STDAYCHEYENNE_3
1STDAYCHEYENNE_1
1STDAYCHEYENNE_7

Une petite douche plus tard, et après avoir revêtu nos plus belles tenues de cow-boys, Jess et PE ont fait leur entrée en fanfare au Cheyenne (et accessoirement dans notre chambre que nous devions partager tous les quatre avec Zouzou). PE et moi-même arborions tous les deux une étoile de shérif sur notre tenue ce qui fait que nous allions nous partager l’autorité dans tout le far west pendant les deux jours qui allaient suivre. Shérif Lorzi et Shérif Peter (nom marqué sur l’insigne de PE), à votre service !

CHEYENNE_1ST_MORNING

Profitant de la beauté de l’environnement et de la qualité de la coordination de nos tenues, nous nous sommes livrés à un petit photoshoot. En admiration devant ma chemise à carreaux Romitas a confié qu’il ferait bien un pique-nique sur moi, ça valait bien de se faire passer les menottes pour goujaterie envers force de l’ordre, non mais.

1STDAYCHEYENNE_SHOOTING_5
1STDAYCHEYENNE_SHOOTING_4
1STDAYCHEYENNE_SHOOTING_6
1STDAYCHEYENNE_SHOOTING_3
1STDAYCHEYENNE_SHOOTING_1
1STDAYCHEYENNE_SHOOTING_2

Le gang au complet, pour le plus grand plaisir de vos yeux :

1STDAYCHEYENNE-2_SHOOTING_1
1STDAYCHEYENNE-2_SHOOTING_2

Un petit tour du propriétaire, puis un petit tour en voiture pour aller faire des courses pour grignoter au déjeuner (et fournir en Corona et autres liqueurs l’after du soir) puis nous étions parés pour notre activité suivante. Petite anecdote sur les courses, alors que l’on passait à la caisse du Leclerc de Montévrain avec environ 1650 bouteilles de Corona et trois minuscules sandwiches, un collègue du boulot m’a reconnue malgré mon accoutrement et mon chapeau du Wild West Show vissé sur le chef, j’avais sûrement l’air très malin tiens. Oopsie !

CHEYENNE_1ST_DAY
COURSES

Je vous le donne en mille m’sieurs dames, après avoir passé près de 48h sur le resort sans mettre les pieds dans un parc, nous avons FINALEMENT passé les portes de Disneyland ! Là nous avons retrouvé le copain Thomas de Chronique Disney, et avons commencé ce demi park day par un Meet and Greet de qualité avec Minnie cow-girl ! Elle a eu l’air de drôlement apprécier nos tenues, parfaitement dans le thème de Frontierland et du Cowboy Cookout situé non loin de sa photolocation. 
(Merci Flavou pour les portraits de Minnie)

MG_MINNIE_7
MG_MINNIE_6
MG_MINNIE_5
MG_MINNIE_4
MG_MINNIE_1
MG_MINNIE_3
MG_MINNIE_2

… On n’allait pas s’arrêter en si bon chemin avec les photos, Dingo cow-boy fluffy fut donc notre rencontre suivante, et tout comme Minnie je crois qu’il est tombé sous le charme de notre petit groupe. Il nous aurait sûrement suivis pour le reste de la journée si d’autres guests après nous n’attendaient pas pour poser devant lui.

MG_GOOFY_3
MG_GOOFY_1
MG_GOOFY_2

Nous avons alors retrouvé mon collègue Greg avec qui nous avons fait une petite balade, avant d’aller faire les attractions Phantom Manor, It’s A Small World, ainsi que Blanche-Neige et les Sept Nains. Bien sûr, on a pris la pose devant Big Thunder Mountain, l’occasion ne pouvait pas se rater.

1STDAYCHEYENNE-BTM_SHOOTING_2
1STDAYCHEYENNE-BTM_SHOOTING_1

Cette petite après-midi au parc nous ayant donné soif, nous avons quitté Greg pour aller nous poser au Billy Bob’s Country Western Saloon et nous désaltérer d’une petite binouze (vous allez croire qu’on boit tout le temps après, mais non c’est juste à l’apéro ! Et à l’after. Hem). Avisant un billet de 10€ perdu par terre, dont le propriétaire ne semblait plus se trouver dans le coin, je l’ai mis dans le pot commun afin qu’il paye une partie de la tournée en cours. Puis nous avons pris congé de Thomas et avons repris le chemin de notre petit village de cow-boys pour nous reposer un peu avant de dîner.
(Bravo à Flavzi pour avoir immortalisé notre pile de couvre-chefs avec tant de talent ainsi que ces quelques scènes de la vie du far west devant le bâtiment Wyatt Earp)

BILLY_1
BILLY_3
BILLY_2

Une fois n’est pas coutume, nous brûlions d’impatience de tester enfin le restaurant local (après en avoir découvert la taverne la veille) : le Chuck’s Wagon Cafe ! Le Chuck’s Wagon Cafe est habituellement un buffet mais comme les autres restaurants de ce type à Disneyland Paris depuis l’arrivée du COVID, il fonctionne en ce moment comme un restaurant à table à volonté (tout comme le Downtown Restaurant où nous avions également dîné la veille). Il sert une cuisine qui se rapproche de celle servie au regretté dîner spectacle Wild West Show : La Légende de Buffalo Bill, et propose entre autres des travers de porc et grillades. Nous salivions d’avance en arrivant au restaurant dont c’est la décoration qui nous a d’abord régalés.

CHUCKS_0
CHUCKS_1
CHUCKS_5
CHUCKS_8
CHUCKS_7
CHUCKS_6
CHUCKS_2
CHUCKS_4
CHUCKS_3

À notre arrivée dans le restaurant nous avons été accueillis par Carole qui, admirative de notre dégaine, a tout mis en oeuvre pour nous trouver une table « carriole » dont nous rêvions pour profiter au maximum de l’immersion du lieu. Le menu étant à volonté, nous avons commandé plusieurs entrées à partager : la Salade de pommes de terre, maïs et haricots rouges au poulet; ainsi que la Soupe de maïs et croûtons; plus deux assiettes de frites comme on commençait à avoir vraiment la dent. Les entrées étaient très bonnes, la soupe en particulier a remporté tous les suffrages si je me souviens bien.

CHUCKS_REPAS_1
CHUCKS_REPAS_3
CHUCKS_REPAS_6

Nous avons dû attendre un peu (trop) avant de commander les plats et nous craignions que la faim ne s’estompe, mais nous avons malgré tout dégommé honorablement quelques Assiettes du cowboy : poulet fumé, travers de porc fumé sauce BBQ, saucisses aux herbes, épi de maïs, pomme au four et crème aux herbes; ainsi que le Saumon beurre blanc au paprika fumé, haricots verts et riz sauvage. L’Assiette du cowboy nous a paru un poil en dessous de celle similaire servie au Wild West Show dans le passé (si vous ne vous n’avez jamais testé ce repas aujourd’hui disparu, vous pouvez lire notre avis sur cette expérience ici !) mais nous avons quand même très bien mangé. La prochaine fois que nous dînerons au Chuck’s Wagon Cafe je pense tester le Chili végan, riz sauvage; on en reparle très bientôt !

CHUCKS_REPAS_4
CHUCKS_REPAS_2
CHUCKS_REPAS_7

Enfin le dessert, probablement la partie du repas qui m’a le plus marquée et surprise ! Le dessert de la carte qui me faisait le plus envie était le Crumble aux pommes, glace vanille (encore un souvenir du Wild West Show); mais il était malheureusement en rupture. Un peu renfrognée j’ai (à contre coeur) changé ma commande pour l’Assiette du Shérif : cupcake vanille, mini donut, mousse au chocolat, entremets exotique. Eh bien je dois dire que lors du prochain repas mentionné plus haut, je choisirai à nouveau ce dessert sans aucune hésitation. Le donut en particulier était délicieux, très très similaire à celui de chez Starbucks mangé le matin même (on est sur de l’industriel bien sûr, mais à notre goût alors on ne va pas se plaindre) !

CHUCKS_REPAS_8
CHUCKS_REPAS_5

L’estomac plein nous avons regagné la plus grande de nos deux chambres pour l’after (le fameux) ! Romi notre bartender attitré a servi les drinks et lancé la playlist. Flabi et moi-même avons fait notre show sur la chanson Mickey Mania (on a même une sorte de choré un peu désaccordée mais un peu drôle – je crois – dessus), et nous avons ensuite papoté tous les six (minus Jess qui a sombré très vite dans les bras de Morphée) jusqu’à une heure que mon grand père désapprouverait. C’est la fin de ce deuxième chapitre de notre TR à l’Hotel Cheyenne, la suite et fin arrive bientôt !

Merci d’avoir lu et bonne fin de semaine à tous !

AFTER_2
AFTER_1

4 réflexions sur “DLP DHC 2021 2/3 – L’amour est dans le pré

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s