DLP SQL 2018 2/6 – La loi des séries

SL_SOIR1_0SL_SOIR1_1

Ce mardi 22 mai à 17h, j’ai envoyé mon reporting d’activité, éteint mon Mac du bureau, empoigné ma valise taille cabine, et suis sortie sous le déluge pour démarrer en fanfare le plus long week end d’anniversaire qui soit ! Mon amie Nespouik et sa fille Radichon m’attendaient à Disneyland Paris, où elles venaient d’étrenner ce qui serait notre chambre pour les trois prochains jours au Sequoia Lodge. J’étais en route pour les retrouver pour dîner à l’Auberge de Cendrillon, une première pour nous ! Zouzou quant à elle devait nous rejoindre le lendemain soir, après une longue journée d’épreuves de BTS.

Le trajet de mon boulot jusqu’au métro ne fut pas de tout repos puisqu’une pluie torrentielle inondait alors Paris, et que je transportais dans ma valise une pile de comics qui allaient rejoindre la collection de Nespouik (et l’aider à surmonter sa déprime post visionnage du final de Buffy contre les vampires) ! Quand j’ai enfin posé mon séant dans le RER, un sentiment délicieux de soulagement et d’excitation m’envahit ! Youpi, ce séjour dont nous avions tant rêvé avait officiellement commencé ! Au comble du bonheur, je regardais défiler les gares RER en écoutant la bande originale d’High School Musical (tradition incontournable pour Zouzou et moi lorsque nous allons aux parcs).

Mais l’allégresse qui m’enveloppait de pied en cap allait soudain fondre comme du beurre au micro-onde. Ce qui va suivre n’est pas une blague destinée à régaler le lecteur qui a connu nos déboires au NPBC. Laulau, même toi tu ne l’avais pas vue venir celle-là : mon train s’était arrêté en gare de Noisy-Champs, avait débarqué la totalité de ses passagers incrédules et courroucés sur le quai, et avait pris la poudre d’escampette sans un regard compatissant pour la foule en déroute. Quatre trains en provenance de Paris firent de même. Après 30 minutes passées à attendre sans céder à la panique sur le quai plus que bondé, je compris que je ne serais jamais à Fantasyland à 19h pour dîner avec mes petites camarades et le rassemblement de princesses promis. Et oui, bye bye l’Auberge. Un incident survenu entre Noisy-Champs et Torcy avait suspendu le traffic pendant près de deux heures, et c’est aux alentours de 20h que nous avons enfin pu monter dans un RER en direction de Marne-la-Vallée. Mais vous commencez à me connaitre, ça n’a pas suffi à me faire perdre mes moyens ni mon enthousiasme désormais légendaire. Après m’être assurée que Nespouik et Radichon étaient installées à l’Auberge et profitaient du repas comme prévu, j’en ai pris mon parti et ai serré les dents jusqu’à ce que j’arrive au Disney Village. Quand j’eus enfin passé la sécurité les filles étaient encore à table, aussi je décidais de faire un saut chez Five Guys pour commander mon dîner : un milk shake peanut butter / Oreo / bacon. Je l’ai dégusté assise en face du Disneyland Hotel, en admirant le ciel rose orangé de ce début de soirée radieux (et oui la pluie était partie) ! Nespouik m’appela peu après pour me prévenir qu’elle et Radichon étaient sorties du restaurant, je suis donc passée à la consigne pour déposer mon barda et suis enfin rentrée dans le parc, direction It’s a Small World !

Une réflexion sur “DLP SQL 2018 2/6 – La loi des séries

  1. Il n’y a pas plus beau décor pour un dîner. Le plus désagréable étant derrière c’est parti pour l’aventure et pour profiter de ce séjour pleinement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s