SAISONS ET EVENTS À DLP #3 – La Saison de la Force 2018 à Disneyland Paris

SOFP_8

Après un mois sans poster sur ce blog me voilà de retour avec un peu de contenu ! Après la saison de Noël à Disneyland Paris je voulais poster un billet sur la Saison de la Force, mais pour cela il fallait que j’en profite suffisamment avant de commencer à rédiger ! Deux visites plus tard, me voilà prête à vous donner mon avis sur cette saison 2018. Je ferai quelques comparaisons avec celle de 2017, et mettrai peut être ce billet à jour à l’occasion d’une visite supplémentaire, cette saison se prolongeant encore jusqu’au 25 mars ! Bonne lecture, et bien sur que la Force soit avec nous (évidemment, j’étais obligée de le dire) !

A l’annonce de la première saison Star Wars à Disneyland Paris l’an dernier, Zouzou et moi étions bien sûr excitées comme des puces. Star Wars est aussi cher à notre coeur que l’univers Disney, vous l’aurez remarqué si vous nous suivez sur Instagram. En janvier 2017 nous avions donc dédié une journée à la découverte de cette toute première édition de La Saison de la Force. La première animation à laquelle nous avions assisté est « La Marche du Premier Ordre », défilé de stormtroopers dirigé par la plus-que-swag Capitaine Phasma, qui nous avait fait frissonner de plaisir. Le morceau de John Williams « Attack on the Jakku Village » créé une ambiance incroyable, rythmant le pas des stormtroopers dont l’on guette anxieusement l’arrivée à Production Courtyard. J’ai adoré retrouver ce pré-show pour cette seconde édition de la Saison, et y ai assisté lors de mes deux premières visites de 2018. Notez que si vous voulez le voir dans de bonnes conditions il faudra réserver votre place en vous installant devant la scène presque une heure à l’avance en week end.

SOFP_4SOFP_2

« Star Wars : Une Galaxie Lointaine, Très Lointaine » résume la saga Star Wars par des séquences de ses huit premiers volets ainsi que de Rogue One, montées sous la forme de clips qui s’enchainent sur un écran géant. Entre ces montages, quelques personnages tels Dark Maul, Kylo Ren, Phasma, ou encore Dark Vador, font une courte mais sympathique apparition sur la scène devant l’écran. Cette année Rey et des Death Troopers tout droit venus de Scarif ont rejoint le show. Les versions anglaise et française s’enchainent, si j’ai assisté aux deux variantes je dois dire que l’originale est incomparable et celle qu’il faut voir, à moins d’être accompagné d’enfants. Les quarante années condensées de saga Star Wars qui défilent pendant la projection ne manquent jamais de nous donner des frissons et la larme à l’oeil, en particulier les scènes montrant la princesse Leia, à 20 ans comme à 60. « Star Wars : Une Galaxie Lointaine, Très Lointaine » a été un plaisir à découvrir, et à revoir, mais il reste un show de proportions modestes. De plus, voir tant de personnages Star Wars sur scène nous fait regretter l’absence de nouveaux Meet and Greets pendant cette Saison de la Force. Je suis vraiment déçue que l’on ne puisse toujours pas rencontrer Chewie ou Kylo après deux années consécutives de saison Star Wars, et alors que Moana est présente tout l’hiver à Art of Animation. Une photolocation thématisée dans Walt Disney Studios aurait considérablement enrichi cette saison, dommage !

SOFP_3SOFP_5

En parlant de Meet and Greets, une nouveauté est tout de même à signaler par rapport à l’année dernière… Encore que ! La photolocation de Dark Vador a ouvert à Discoveryland au printemps dernier, avec la réouverture de « Star Tours : L’Aventure Continue » et sa boutique Star Traders. Ces deux dernières attractions ajoutées à Hyperspace Mountain constituent la seule présence de Star Wars dans le parc Disneyland, mais voilà, elles sont indépendantes de la Saison de la Force qui est sensée se dérouler exclusivement à Walt Disney Studios. Toutefois, la forte thématisation Star Wars à Discoveryland fait qu’il serait dommage de se priver de visiter ce land pendant la Saison. La photolocation en elle-même est une réussite ! Un CM nous emmène à l’entrée de la loge où l’on doit rencontrer Dark Vador, dont on voit s’avancer l’ombre menaçante au sol lorsqu’il vient nous chercher sur le seuil. L’ambiance est glaçante, le décor superbe, et l’interprétation de Vador est à s’y méprendre tant on a l’impression d’avoir réellement été transporté à bord du vaisseau Executor. Ce Meet and Greet est un énorme apport à Discoveryland, mais on ne m’enlèvera pas l’idée qu’il est bien dommage de se contenter d’un seul personnage sur une telle saison, d’autant que ce dernier est présent toute l’année au parc Disneyland.

SOFP_7SOFP_6SOFP_1

Notre amie Laudine vous le dira mieux que moi, je suis ce qu’on appelle un bonnet de nuit, et ai l’habitude de quitter les parcs de bonne heure le soir (je suis plutôt matinale quand je vais à Disney !), à cause de cela je ne profite pas autant des shows nocturnes que je le devrais… Vous le croirez ou non, je n’ai toujours pas vu le spectacle Illuminations ! Tout ça pour dire que, je n’ai pas assisté à « Star Wars : La Célébration Galactique » cette année. Heureusement pour vous, nous l’avons vu l’an dernier, je suis donc en mesure de partager ici quelques photos ! J’ai le souvenir d’avoir beaucoup aimé le mapping de scènes de Star Wars sur la Tour de la Terreur, et le fait que tout le monde puisse profiter de ce show sans être agglutiné devant des barrières (la projection étant très en hauteur) ! J’espère avoir l’occasion de voir la version 2.0 pour vous donner un avis plus détaillé, et surtout profiter des éventuelles nouveautés apportées !

21

J’en viens aux attractions Star Wars ! Si Star Tours était déjà un must-do de nos visites à DLP depuis des années, « Star Tours : L’Aventure Continue » est une vraie réussite et un des rides les plus aboutis de notre Resort parisien (vous allez me dire qu’il n’a pas été crée pour notre parc, mais il n’empêche !) La file d’attente est quasiment une attraction à elle seule, avec ses écrans géants, ses droïdes, et ses publicités pour les diverses destinations visitées par le Starspeeder 1000. Le ride en lui-même est une merveille. Ses séquences 3D aléatoirement compilées vous emmènent aux quatre coins de la Galaxie,  afin d’escorter en lieu sûr un rebelle caché dans le vaisseau. L’usage de la 3D est parfaitement synchronisé avec les mouvements du simulateur, promettant des sensations « fortes » et beaucoup de fou-rires à chaque voyage. Lors de mon premier ride dans cette version mise à jour, j’ai eu la joie de tomber sur la séquence de la planète Hoth, une de mes préférées. Je n’ai pas encore expérimenté toutes les séquences, et suis impatiente de découvrir ENFIN les scènes sur Jakku et Crait, planètes phares de la nouvelle trilogie.
En sortant de Star Tours, on traverse la boutique Star Traders, complètement rénovée et qui propose une ligne de merchandising géniale. J’ai déjà craqué pour un set d’affiches et le tee-shirt de l’attraction, je vous montrerai probablement cela dans un prochain article. La décoration de la boutique donne encore une fois l’impression de se trouver dans un décor de la saga, et complète parfaitement cette partie de Discoveryland, entre Star Tours, Starport, et Hyperspace Mountain. Mon seul regret quant à cette boutique est le fait que la gamme de goodies Star Wars mettant en scène la bande à Mickey, dont on trouvait pléthore de produits dans l’ancien Star Traders, ait cessé d’être exploitée et distribuée. Ce thème est une de mes collections favorites, je suis verte d’avoir laissé passer certaines peluches et figurines quand j’aurais pu les acheter avant la rénovation de la boutique !

543

Jusque récemment je préférais faire Rock’n’Roller Coaster à Space Mountain : Mission 2, non pas pour sa thématique (Jules Verne étant une de mes plus grandes passions dans la vie), mais pour le confort des vaisseaux ! (c’est un argument de mamie je vous l’accorde, mais avouez que vous aussi vous aviez les cervicales en miettes en sortant de Mission 2 !) Depuis la réhabilitation de l’attraction devenue Hyperspace Mountain, c’est tout le contraire ! Ce ride est génial, le nouveau harnais au poil, les sensations sont excellentes, et l’ajout de la thématique Star Wars fait tout à fait sens, DU MOINS à l’intérieur du roller coaster. Quant aux oriflammes Star Wars au milieu du hall d’embarquement, et de la thématique globale au sein de ce ride dédié au roman De la Terre à la Lune, c’est autre chose. J’ai un peu de mal à comprendre cet amalgame anachronique de steampunk et de Star Wars depuis la re-thématisation. Mes deux univers chéris qui s’affrontent dans une même attraction, c’est vraiment très étrange. Mais tant que le canon Columbiad garde ses atours verniens et reste dans le voisinage du Nautilus, je pourrai tolérer ce drôle de mariage !

78

Un des sujets qui nous excitait le plus à propos de cette saison, nos camarades disnerds et nous (coucou Laudine, Matt, Flavie, PE, Jessica, Romain, Nolwenn !) est : LA BOUFFE de la Force. En effet nous avons du ronger notre frein pendant quinze jours avant de pouvoir enfin gouter le burger rouge de la planète Crait servi au restaurant En Coulisses, ainsi que la farandole de desserts imaginés pour la saison à Walt Disney Studios Park. Le burger en question (que nous avons surnommé « le Babybel ») se compose d’un steak de boeuf, d’emmental, et d’une sauce cajun aux oignons. J’étais d’autant plus impatiente de déguster ce burger que j’avais adoré manger le burger noir de Dark Vador au café Hypérion lors de la Saison de la Force de l’an dernier. Dans les deux cas j’ai été tout à fait satisfaite de ce que j’ai mangé, des burgers de fast food sans prétention mais avec un chouette parti pris graphique apporté par la couleur, et des assaisonnements que j’adore. Mon autre coup de coeur gustatif de la saison est le cupcake au chocolat vendu dans une caravane à Production Courtyard, où est également servie la superbe tarte au chocolat en forme de Faucon Millenium, goutée et approuvée par Laudine et Nolwenn. Le fait que la nourriture soit thématisée pendant les saisons spéciales à DLP est un énorme plus, et me fait espérer que notre resort suivra l’exemple des parcs asiatiques en particulier en développant des spécialités culinaires remarquables, par leur design notamment (et là j’entends déjà un certain couple d’amis faire du mauvais esprit et me reprocher de rêver héhé).

1113109

(En haut menu 2017, en bas menu 2018)

1514

Lors de notre repas au restaurant en coulisses, nous avons eu la chance de profiter d’un concert de l’orchestre de jazz dans Front Lot, qui a interprété différents thèmes cultes de Star Wars, dont le morceau Cantina Band ! L’entendre joué en live, et en mangeant de surcroit, a vraiment fait de ce repas un moment génial. En parlant de Front Lot, nous avons adoré y découvrir le X-Wing suspendu et le Tie Fighter disposé à l’entrée. Le reste des vaisseaux exposés nous a un peu moins excités, peut être car il pleuvait à verse lors de notre visite entre copains et que cela ne les mettait pas vraiment en valeur, mais elle n’en est pas moins une super initiative, et j’espère que l’an prochain Star Wars envahira encore plus Walt Disney Studios de ses vaisseaux et créatures !

1716

J’espère que notre avis sur cette Saison de la Force vous aura intéressé ! Nous avons adoré redécouvrir certains points forts de l’an dernier, pourvu quand l’an prochain voit arriver encore plus de nouveautés, peut être inspirées notamment par le film Solo ! Merci d’avoir lu, bonne soirée à vous !

4 réflexions sur “SAISONS ET EVENTS À DLP #3 – La Saison de la Force 2018 à Disneyland Paris

  1. Bonsoir Lorzie, j’ai bien lu l’article et je suis d’accord sur plusieurs points. Je n’ai pas eu la chance d’aller à Disneyland Paris pour la saison de la Force mais avec cet article c’est tout comme! « La Marche du Premier Ordre à l’air exceptionnelle, on se croirait dans le film d’après les photos. Pour Dark Vador, je suis d’accord, si c’est le seul personnage à voir c’est bien dommage. Etant donné l’impact du film sur le parc ils auraient pu mettre d’autres personnages pour renforcer le thème de la saison et donner plus d’importance aux personnages hors spectacles et attractions. Le spectacle avec la projection sur l’Hollywood Tower à l’air également très impressionnant. Pour Star Tours, j’ignorait qu’il y avait différentes possibilités de simulation de planètes, c’est super intéressant ! Effectivement Space Mountain : Mission 2 était un véritable supplice pour mes cervicales.. j’ai toujours préféré Rock’n roller également car on se sentait plus léger dans l’attraction et restait coller au harnais n’était vraiment pas nécessaire ! Je ne savais pas non plus qu’ils avaient mis à jour la thématique du Space. En ce qui concerne la nourriture la tarte au chocolat du Faucon Millénium m’a fait de l’oeil, très bonne idée de rappeler la saison au niveau alimentaire (pour les gourmands c’est toujours un plus!). Merci pour cet article très bien conçu 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Malheureusement, je n’ai pas la chance de visiter les parcs, mais ton article me fait rêver. Ce que j’aimerais vraiment voir c’est le spectacle en sons, lumières et feux en soirée pour les images et la musique des films. Simplement d’entendre la musique de Star Wars, ça doit être merveilleux. Évidemment, j’irais du côté obscur le temps de rencontrer Vador! 😍 Mais par dessus tout, je voudrais tellement goûter à toute cette bouffe également! Je regarde vos photos et je voudrais tellement goûter. Merci pour cette délicieuse mise à jour! 😋

    Aimé par 1 personne

    1. … Désormais Star Wars est très bien représenté quasiment dans tous les parcs Disney, alors dès que tu feras ta prochaine visite tu en auras le gout 🙂 (encore plus avec les nouveaux lands Star Wars !) J’adore rencontrer Vador mais je ne changerai pas de côté pour autant haha 😀

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s